Plan VIGIPIRATE

Suite à l’attentat perpétré dans la Basilique Notre-Dame-de-l’Assomption de Nice, le gouvernement a décidé d’augmenter le niveau de risque du plan Vigipirate. Nous sommes désormais en “URGENCE ATTENTAT”.

La police municipale et les services techniques réalisent aujourd’hui des aménagements aux abords des écoles pour empêcher les accès à des véhicules motorisés.

Par ailleurs des affiches seront apposées dans les bâtiments publics afin de rappeler la conduite à tenir en cas d’attentat.

Ils nous appartient de signaler les comportements à risques sans pour autant renoncer à poser sur les autres un regard ouvert et sans crainte.

Fiche : réagir en cas d’attentat terroriste.