Lettre au Premier ministre

Monsieur le Premier ministre

Ce courrier pour exprimer ma colère d’élu, responsable de ma commune.
Loin de vos discours lors de votre prise de fonction, une fois de plus les maires ne sont pas réellement consultés et les différences entre nos territoires ne sont pas prises en compte.
Chaque jour, j’ai vu, dans cette période particulièrement difficile, les commerçants de mon village s’adapter et prendre des mesures sanitaires scrupuleuses afin d’offrir un service précieux, utile, indispensable à mes concitoyens.

Aujourd’hui, ils sont malgré leurs efforts obligés de baisser le rideau dans une incompréhension totale.
Monsieur le Premier ministre où sont les statistiques qui démontrent que dans un village du Gard la contamination se fait plus dans ses petits commerces dont on laisse la porte ouverte et où l’on accueille une seule personne à la fois ?
La médiathèque, seule possibilité pour mes concitoyens d’avoir accès à des livres, fermée!
Or, non seulement les médiathèques et bibliothèques jouent un rôle irremplaçable dans l’animation de notre tissu social et de notre vie locale, pour la transmission de la culture et du savoir mais en outre elles sont un rempart des plus efficaces contre l’ignorance et l’intolérance.  Notre personnel et les élus ont réfléchi à des solutions pour donner la possibilité à chacun de mes concitoyens de pouvoir accéder à ce service public gratuit, dans le plus grand respect des mesures sanitaires!

Le numérique serait la solution! Mais, Monsieur le Premier ministre, dans notre territoire beaucoup sont âgés et n’ont pas accès à Internet.
Alors oui, Monsieur le Premier ministre, malgré tout le respect que je vous dois, et la conscience de la difficulté d’administrer , je suis dans l’incompréhension de mesures qui signent la mort de mon village. Car comment imaginer que les petits commerçants de mon village vont parvenir à se relever de ces épreuves.

Je vous prie d’agréer Monsieur le Premier ministre,
l’expression de ma très haute considération.
Jean-Marie Rosier, maire d’Aramon, commune du Gard.